slide slide slide slide slide slide
 
 

Syndicat d'initiative de Visan
Hôtel de Pélissier

rue de la Congrégation

84820 VISAN

Tél. 04 90 41 97 25

Site internet : http://www.visan-tourisme.com

Email : point-tourisme-visan@wanadoo.fr

 

Horaires d'ouvertures :

Hors vacances scolaires : vendredi, samedi, dimanche, lundi de 10h à 13h et samedi de 14h à 16h.

Vacances scolaires ( hors été ) : vendredi, samedi, lundi, mardi de 10h à 13h et de 14h à 16h et dimanche de 10h à 13h.

 

 

 

 Regards sur Visan 

Le village de Visan se situe dans l'Enclave des Papes, territoire administratif du Vaucluse enclavé dans la Drôme, dont il est l'une des quatre communes.

Situé à 276 mètres d'altitude, et culminant à 367 mètres (quartier du Lautaret), il est adossé à un amphithéâtre naturel de belles collines colorées. Il s'étend actuellement sur 4107 hectares et fait partie des 16 communes à avoir le droit d'accoler son nom à l'A.O.C. Côtes du Rhône Village.

Visan peut s'enorgueillir d'une riche et antique histoire dont l'héritage et les traces sont encore aujourd'hui fortement présents dans sa physionomie et son patrimoine.

Les premières traces de cette histoire remontent aux périodes paléolithique et néolithique, mais c'est surtout peu avant l'ère chrétienne, vers 70 avant Jésus-Christ sous le règne d'auguste, qu'une partie de la IIème légion vint s'y fixer et ainsi marquer les véritables débuts de l'histoire du village. Visan s'appelait alors AVISANUM et se trouvait sur la voie romaine reliant vaison à Valréas.

Il semble que la paroisse de Visan ait été fondée au Vème siècle. Dès le VIème siècle, les archives attestent qu'elle possédait déjà une église sous le vocable de Saint Martin et un cimetière qui sera d'ailleurs utilisé jusqu'en 1736 !

En 737, Visan eut à souffrir des invasions sarrasines, un champ le long de l'Hérein en porte encore le témoignage (on y trouve des poteries mérovingiennes).
Durant le haut Moyen-Age, Visan est une co-seigneurie où se trouve le fleuron de la haute societé provençales : les Cleirieu, les Bénédictins de Cluny, les dames de Saint-Césaire d'Arles, les Templiers de Richerenches (majeure partie du Château), les Sabran, les Bézaudun, les Camaret...

En 1234, la seigneurie principale passe aux Mévouillon puis en 1288, à la puissante famille des Baux pour enfin être rachetée par le dauphin de Viennois Jean II en 1318.
Ainsi, s'ouvrent trente ans d'appartenance Delphinale dont la très vaste enceinte fortifiée, construite à cette époque et toujours présente, marque la volonté des dauphins de faire de leur nouvelle possession une place forte et importante en terre provençale.
Ils n'habiteront que rarement leur château du Marot, mais ils y firent battre monnaie d'or.

le 31 juillet 1344, le Pape Clément VI, après de longues et tortueuses tractations échange Visan contre remise de dettes avec le dauphin Humbert II. L'accord est passé en son palais de Villeneuve d'Avignon.

Visan devient terre papale pour presque sept siècles. De cette époque datent l'enceinte pontificale et l'ensemble des très beaux hôtels particuliers renaissances et baroques qui forment le noyau du vieux village, et plus particulièrement la rue des Nobles.

La période révolutionnaire passera sans trop d'encombres malgré la fonte en 1793 et 1794 des cloches, des effets et de l'argenterie des églises.

Enfin par le décret du 25 juin 1793, créant  le département du Vaucluse et le canton de Valréas, Visan est définitivement rattaché à la France.

Le XIXème siècle marque l'entrée de Visan dans les temps modernes avec la création en 1833 d'une école publique, en 1861 d'un bureau de poste, en 1863 de la salle de spectacle, de l'orphéon Saint Martin et en 1892 la construction de la toute nouvelle école publique selon les règles de Jules Ferry. Dans la première moitié du XXème siècle, Visan connaît une activité industrielle importante avec une usine de chaussures qui comptera près de deux cents ouvriers à la veille de la seconde guerre mondiale. Aujourd’hui, cette activité s'est éteinte et le village ne peut plus compter que sur la richesse de son patrimoine et la qualité de son vignoble pour se développer. Comme dans toute la région Provence Alpes Côtes d'Azur, Visan connaît un accroissement sensible de sa population qui est passée de 1289 habitants en 1982 à 1915 en 2008.

Architecture Civile

Des hôtels particuliers allant de la Renaissance à la fin du XVIIIème siècle ornent le vieux village, en particulier  dans la rue des Nobles, la rue de la Congrégation, la Mairie et autour de la place de l'église paroissiale.
Au cours des siècles, le village a recouvert de ses demeures, organisées autour de deux enceintes de remparts, la colline qui émerge par dessus les toitures et porte les ruines du château delphinal. de là, un magnifique point de vue permet au regard de se perdre longuement sur les coteaux ourlés de vignes, raccordés vers le couchant à une vaste plaine cultivée, et de distinguer plus de dix villages aux environs ainsi que le célèbre et majestueux Mont-Ventoux.

Deux portes monumentales du XIVème siècle matérialisent encore l'enceinte fortifiée des Dauphins (Porte Saint-Martin et Porte du Puy-Barret, datée de 1320).

Architecture Religieuse

L'histoire de l'actuelle église paroissiale de Visan, placée sous le vocable de Saint-Pierre, semble commencer en 1485 lorsque l'église Saint-Martin menaçant ruine est abandonnée à son profit.

Dès 1498 les archives attestent de grands travaux qui dureront, semble-t-il, sans discontinuer, jusqu'en 1520.
Ils comprennent alors le remaniement de la chapelle primitive, avec la construction d'un choeur, et surtout à partir de 1507 l'élévation de la travée principale ainsi que des premières chapelles latérales.
Quelques cinquante années plus tard, entre 1599 et 1600, le clocher est reconstruit avec les pierres des anciennes portes Sainte-Colombe et Réchaussil (comme en témoignent aujourd'hui les belles pierres à bosselage). Il sera couronné au XVIIIème siècle, dans la plus pure tradition provençale, d'un élégant campanile en fer forgé.
Il faudra enfin attendre le premier tiers du XVIIème siècle, pour voir les travaux et l'édifice s’achever.
En 1602, on construit la nouvelle sacristie et surtout, de 1636 à 1639, on agrandit la travée principale et l'on rajoute les dernières chapelles latérales.
Au XIXème siècle une nouvelle campagne de travaux est menée sous l'impulsion de l'abbé Bessac.
En 1859 une fausse voûte en brique vient dissimuler l'antique charpente de bois et en 1876, un badigeon façon pierre viendra recouvrir tout l'intérieur des murs de l'église.
A noter dans l'église, de très beaux autels en bois doré et des tableaux intéressants, en particulier une "vierge aux sept douleurs" de Mignard.

La chapelle Notre-Dame-des-Vignes, si chère au cœur des Visanais, est une chapelle rurale posée dans un écrin de vignes au débouché d'un vallon abrité des fureurs du mistral.
La légende veut qu'une statue de la vierge à l'enfant fut découverte dans un sillon par un viticulteur au XIIIème siècle.
Transportée avec ferveur en l'église paroissiale, la statue disparait au cours de la nuit et revient dans le sillon et ceci par trois fois malgré la vigilance de gardes armés.

La nef subi un profond remaniement au XVIIIème siècle tandis que le chœur conserve une structure "gothique" bien que daté de 1508 et restauré en 1637.
Le visiteur notera l'extrême richesse ornementale de l'édifice. Le chœur possède le plus bel ensemble en bois doré du sud-est de la France, caractérisé par un retable et des lambris du XVIIème siècle, ainsi qu'un maître autel du XVIIIème. Une statue de la vierge portant l'enfant Jésus (bois polychrome du XIIIème siècle) est située au centre de la composition, sur le tabernacle.
Une toile marouflée, peinte en 1785, surmonte l'arc triomphal.

Des ex-voto des XVIIème et XVIIIème siècles accompagnant plusieurs tableaux dédiés aux mystères du Rosaire, accrochés en galerie aux murs de la net, au-dessus de lambris réalisés et peints en 1779.

Vins et vignobles

Un terroir caractérisé par des terrains argileux et à forte pierrosité, substrat idéal pour la vigne, des collines bien drainées offertes aux caresses du soleil vers le sud et vers l'ouest, ont fait la renommée des vins de Visan.
Les vignerons du village, attachés à une tradition pluriséculaire, élaborent des produits de grande tenue, très aromatiques, que l'on peut déguster dans plusieurs caveaux.

Well along everyone know of that cialis canada can be found with ease in the Internet. In special on our website it is full of it. But you forget and constantly you ask.

Administration - Webmaster